• Retrouvez nous sur Facebook
  • Retrouvez nous sur Twitter
  • Retrouvez nous sur Google +
  • Retrouvez nous sur LinkedIn
  • Retrouvez nous sur Viadeo
  • Retrouvez nous sur Pinterest
  • Retrouvez nous sur Instagram

PENSEZ A DEMAIN - AGISSEZ AUJOURD'HUI

ET L'ATELIER, IL EN PENSE QUOI ?

Communication Multimédia, Marketing Relationnel, comment cela se passe-t-il en période difficile ?

S'agissant d'opérations vitales pour l'entreprise, les budgets, plus modestes que dans la Publicité, sont plus rarement remis en cause. Mais les négociations sont âpres et trop souvent le choix se fait sur le prix, au lieu de se faire sur la qualité, quitte à négocier. 

La Communication est sur toutes les lèvres. Pensez-vous qu'elle ait évolué ces dernières années ?

La Communication est la colonne vertébrale de toute activité, quelle que soit sa taille. On ne peut envisager une indépendance professionnelle, sans y intégrer le Faire-Savoir de manière pertinente et sans précipitation. Structurer sa réflexion sur le court et moyen terme, sur la notion de retour sur investissement est une idée confortable et porteuse d'avenir. 

La Communication est considérée comme une charge financière. Qu'en pensez-vous ?

C'est une croyance limitante. Comme toute activité, la Communication génère des résultats - qualitatifs et quantitatifs - à court, moyen ou long terme. Ce n'est pas magique et les résultats sont différents selon qu'il s'agit de communication produits ou services, d'une communication institutionnelle, interne, évènementielle ou de sponsoring. C'est un investissement et le négliger ou le gérer à court terme, c'est négliger ses futurs résultats. Demain se décide aujourd'hui. 

Pensez-vous qu'il soit possible de communiquer à moindres frais ? Et comment ?

Communiquer, c'est partager judicieusement et cela, c'est gratuit. Toutefois, une mise de fonds est nécessaire pour une communication de qualité et un vrai suivi. Ensuite, il faut mettre en place une réflexion à long terme, alliée à des actions à court terme, avec des intervenants talentueux et ayant une vision complète de la Communication et du Marketing Relationnel. Les résultats sont alors au rendez-vous et la question ne se pose plus qu'en terme d'optimisation.

A votre avis, qu'est-ce qui coûte le plus cher ?

De gérer à court terme, sans budget, sans réflexion globale et stratégique, en solitaire. Le plus économique, c'est d'avancer à petits pas, de construire à son rythme et de capitaliser sur les acquis. Ce qui implique de choisir des fournisseurs-partenaires de qualité et de construire avec eux une relation pérenne. Une manière de faire qui génère qualité des prestations et optimisation des coûts.

Vous venez d'évoquer la relation fournisseur. Comment voyez-vous la question ?

l'Atelier du FAIRE-SAVOIR travaille sur le long terme et développe des relations de confiance qui prennent en compte les intérêts de chacun. Instaurer une vraie relation, c'est porteur de sens pour les intervenants. C'est aussi se mettre en situation de gagner en temps et en énergie.

Vous parlez Partenariat et Externalisation. Quel type d'entreprise cela concerne-t-il ?

Toutes les entreprises ou activités qui souhaitent progresser dont les TPE ou PME-PMI voulant se diversifier, apporter à leurs clients de la nouveauté, sans se développer structurellement. Le Partenariat, c'est une des clefs du développement et de la pérennité d'une entreprise. Reste à être vigilant sur la qualité du Partenaire et le respect des équilibres et des engagements réciproques. 

Des liens Partenaires apparaissent sur l'Atelier du FAIRE-SAVOIR. Qui sont-ils ?

l'Atelier du FAIRE-SAVOIR a développé un réseau Partenaires destiné à compléter et à élargir son expertise. Tous n'apparaissent pas sur le site. Ils sont le fruit de relations de longue durée et la résultante de plusieurs années de travail en équipe. Travailler avec l'Atelier du FAIRE-SAVOIR, c'est aussi se doter d'un pool de compétences en Communication multimédia et Marketing relationnel, capable d'apporter une réponse réellement adaptée aux besoins.

Marketing relationnel durable : Que faut-il comprendre ?

Le Marketing Relationnel, c'est une stratégie de développement de tous ses réseaux. C'est aussi faire vivre les outils de communication, principalement le site internet et les réseaux sociaux. Toutes les activités de l'Atelier du FAIRE-SAVOIR reposent sur le principe de "durabilité". Il s'agit de faire fonctionner une réflexion à long terme avec des actions à court terme et cela, quelle que soit l'activité concernée et quels que soient les moyens dont on dispose. En gardant toujours en tête le fait que durabilité rime avec stratégie.

Qu'est-ce qui différencie l'Atelier du FAIRE-SAVOIR d'une agence de communication classique ?

l'Atelier du FAIRE-SAVOIR apporte une réflexion globale - Stratégie, Conception, Réalisation - du Papier au Web. Il conçoit, rédige, illustre et fait vivre. Il est en mesure de créer et de prendre en charge la communication d'une entreprise, dans son ensemble. Il aide l'entreprise, le Professionnel ou l'Artiste, quel que soit son secteur d'activité, à faire émerger sa personnalité. Il peut être le Dircom externe ou interne d'une structure qui choisit l'externalisation. Il intègre le Développement Personnel et le Coaching à la démarche Communication et Marketing relationnel.  

l'Atelier a une triple compétence : Communication Multimédia, Marketing Relationnel, Coaching. En quoi est-ce efficace ?

C'est un cheminement naturel, une manière d'approcher la vie dans son ensemble. Une approche globale alliée à une expertise métiers. C'est une manière d'être facilitateur de projet, permettant d'avancer plus aisément et de débloquer les tensions internes. C'est aussi l'ouverture sur une relation à long terme, favorable au développement de l'entreprise.

Je suis un CREATEUR, un ARTISTE, une ENTREPRISE... Quels conseils me donnez-vous ?

Celui de penser long terme, d'avoir un but et des objectifs et dès le début de l'activité, de travailler en équipe, avec cohérence et créativité. C'est efficace, rentable et cela permet de capitaliser sur les acquis. Je dirais aussi qu'il faut être maître de ses outils et s'adjoindre des partenaires plus que des fournisseurs, ce qui sous-entend une volonté commune et un plan de développement clairement défini.